Tabagisme maternel in utero : risque d’obésité à l’adolescence

Selon une étude canadienne, l’exposition au tabagisme maternel en cours de grossesse favorise l’apparition d’une obésité à l’adolescence via une appétence pour les aliments gras, possiblement en rapport avec de discrètes variations cérébrales. « Un penchant pour une nourriture grasse régulé en partie par le système cérébral de la récompense pourrait contribuer au développement d’une obésité », expliquent les chercheurs de l’Hospital for Sick Children de Toronto.

Une cigarette par jour

L’équipe du Dr Amirreza Haghighi a recruté 378 adolescents âgés de 13 à 19 ans dans les établissements scolaires d’une région du Canada dans le cadre Saguenay Youth Study. Les participants étaient répartis en deux groupes, exposés au tabagisme maternel (n = 180) et non exposés (n = 198), avec un ajustement à l’inclusion sur le niveau socio-économique (niveau d’éducation maternel, absentéisme scolaire) et un appariement sur le sexe, l’âge, la puberté et la taille. L’exposition au tabagisme maternel était définie par plus d’une cigarette par jour au cours du second trimestre de grossesse, la non-exposition par l’absence de tabagisme dans l’année précédant la grossesse. La suite quotidien du médecin

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit