Les troubles du contrôle du comportement mieux compris

Les mécanismes sous-tendant certains troubles cognitifs et mentaux pourraient mettre en jeu l’interaction entre deux structures du cerveau qui étaient jusqu’à maintenant considérées indépendantes l’une de l’autre, selon une étude publiée dans Journal of Neuroscience.

Yogita Chudasama, du Département de psychologie de l’Université McGill et ses collègues ont découvert l’existence d’une interaction déterminante pour le contrôle du comportement, entre l’hippocampe, qui joue un rôle primordial dans les processus de mémorisation, et le cortex préfrontal, qui joue un rôle important dans les prises de décisions et l’inhibition des comportements inappropriés.

Les mécanismes découverts pourraient ouvrir la voie à de nouveaux traitements de troubles cognitifs et mentaux tels que la schizophrénie et la dépression. Lire la suite sur Psychomédia

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit