« Barbie drug » : c’est quoi cette nouvelle drogue du bronzage

La « Barbie drug », cette hormone illégale qui promet un bronzage miracle suscite la polémique. En Belgique une femme a été hospitalisée. Que lui reproche-t-on exactement ? Pourquoi est-elle dangereuse pour la santé ? Top Santé fait le point.

« Barbie Drug » est le surnom donné à une hormone qui rend la peau bronzée en 30 jours. Derrière l’appellation de Barbie drug se cache en fait le Melanotan. Cette hormone synthétique, développée aux Etats-Unis dans les années 80, est la version synthétique d’hormones naturelles, les MSH (Melanocyte stimulating Hormone) qui stimulent les mélanocytes, les cellules responsables de la pigmentation de la peau. Le Melanotan est donc une molécule intéressante pour les scientifiques qui l’ont étudiée pour traiter des maladies liées à la sensibilité à la lumière ou aux UV. L’hormone qui nous intéresse est en fait une autre version du Melanotan, non reconnu par le milieu médical : le Melanotan II. De plus en plus de femmes l’utilisent parce qu’elle a le « pouvoir » d’accélérer le bronzage, de réduire l’appétit et de stimuler la libido. Un « cocktail miracle » qui n’est pas sans risques… Barbie Drug : Pourquoi on en parle en Belgique?Interdite en Europe mais prisée par de nombreuses accros du bronzage, la Barbie drug se retrouve au cœur d’un vaste trafic. Notamment en Belgique. 500 flacons de ce produit ont récemment été découverts chez un dealer en Flandre occidentale. Cette affaire fait les gros titres de la presse belge qui met en garde contre les dangers de cette hormone. Une utilisatrice de Melanotan, acheté sur Internet, a dû être hospitalisée pour de graves problèmes de peau. L’an dernier, toujours en Belgique, une femme avait développé un mélanome, une forme de cancer la peau, après en avoir consommé, sans que le lien de cause à effet ne soit établi.

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit