Sida : les femmes deux fois plus touchées selon l’Onusida

Le Sida est la principale cause de mortalité des femmes en âge de procréer à travers le monde. Elles présentent une plus grande vulnérabilité à la maladie, avec des taux d’infection deux fois supérieurs à ceux des hommes, et jusqu’à 8 fois en Afrique subsaharienne. À travers le monde, 17 millions de femmes vivent avec le VIH, et les jeunes filles de 15 à 24 ans représentent 22% des nouvelles infections chaque année.

Ces statistiques proviennent d’Onusida, un programme de l’ONU spécialisé dans la lutte contre la maladie. Elles s’expliquent principalement par les inégalités entre femmes et hommes devant la prévention et l’accès aux soins. L’organisme insiste sur les obstacles rencontrés par les femmes « dans de nombreux pays en développement dans l’accès aux campagnes et aux services de prévention, en particulier aux moyens contraceptifs : seulement un préservatif féminin est disponible pour 36 femmes en Afrique subsaharienne, par exemple. »

Le programme pointe du doigt plusieurs phénomènes qui augmentent les risques pour les femmes face au VIH dans les pays en développement, parmi lesquels les cas de mariage précoce et le manque de moyens matériels pour accéder aux traitements. TerraFémina

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit