Hygiène intime: toutes les questions qu’on n’ose pas poser

Démangeaisons, tiraillements, irritations… Nos parties intimes ne sont pas toujours à la fête. Un impératif : les traiter avec une infinie douceur et en toute connaissance de cause. Les réponses aux questions que l’on se pose par leDr Jean-Marc Bohbot, infectiologue à l’Institut Fournier, à Paris. lire la suite


Archive pour mai, 2012

Les ados américains accros aux « sels de bain »

Cette nouvelle substance illicite, se présentant sous la forme de cristaux, a déclenché l’horreur en Floride. Sous son emprise, un SDF américain a dévoré le visage d’un homme avant d’être abattu par un policier. Responsable de psychoses, de schizophrénie et de paranoïa, cette drogue est très dangereuse. Eclairage. Une nouvelle drogue fait rage aux Etats-Unis et en Angleterre. Présentée sous la forme de petits cristaux, elle porte bien son nom: les « sels de bain ». Le « cocktail » à la mode, aux effets parfois effrayants, se propagerait outre-Atlantique et outre-Manche à une vitesse fulgurante depuis 2010, rapporte le Columbus Dispatch. (suite…)

Ces jeunes qui prennent du Viagra pour se rassurer

Les jeunes Américains seraient environ 8% à prendre des médicaments facilitateurs de l’érection selon une étude américaine. Les experts s’inquiètent du risque de dépendance psychologique. (suite…)

Une pilule contraceptive pour les hommes pourrait voir le jour

Des chercheurs écossais ont découvert le gène responsable de la maturité des spermatozoïdes. Cette découverte pourrait permettre d’élaborer un nouveau contraceptif pour homme à l’instar de la pilule pour les femmes. Les hommes pourraient bientôt être amenés à prendre la pilule. S’il faudra encore attendre quelques années pour que ce médicament voit le jour, le projet est en bonne voie. Des chercheurs de l’université d’Edimbourg ont en effet découvert le gène responsable de la maturité des spermatozoïdes, et donc de la fertilité, rapporte The Independent. (suite…)

IVG : « J’étais très en colère contre moi-même »

C’est à l’âge de 17 ans que Sophie G. a connu son premier rapport sexuel. Epanouie, toujours rigoureuse pour se protéger, elle décide six mois plus tard, de prendre la pilule contraceptive. Il aura suffi qu’elle l’oublie une fois, une seule, pour tomber enceinte. S’en sont suivies des périodes de doute, de réflexion, de honte pour parvenir à la décision de recourir à une interruption volontaire de grossesse(IVG). Témoignage. (suite…)

Alcool, tabac : l’ostéopathie peut vous aider à arrêter

Alcool, drogues, tabac et même alimentation… Les techniques d’ostéopathie, si elles ne libèrent pas de la dépendance, peuvent venir en soutien d’un traitement déjà mis en place. Un aspect méconnu de cette pratique à découvrir. (suite…)

Une collecte de cigarettes organisée dans les rues de Paris jeudi soir

- A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, qui a lieu demain, jeudi 31 mai, NiQuitin lance dans les rues de Paris une opération de sensibilisation à destination des fumeurs. Baptisée « La Nuit sans Tabac, avec NiQuitin : on prend date ! », cette action vise à faire réfléchir les fumeurs sur un éventuel arrêt du tabac, en les invitant à donner la cigarette qu’ils s’apprêtent à consommer. (suite…)

Messieurs, voici la pilule contraceptive masculine !

Voici une découverte qui pourrait bien bouleverser les habitudes des femmes. Alors qu’ils recherchaient les causes de l’infertilité, des chercheurs écossais ont identifié un gène qui pourrait permettre de créer une pilule contraceptive masculine. (suite…)

Non, les « abdo Kronenbourg » ne sont pas imputables à la bière

Les idées reçues ont parfois la dent dure. Ainsi, on pense que l’obésitéabdominale peu être due à une consommation excessive de bière, d’où cette expression ironique, les « abdos Kronenbourg ». (suite…)

Un malade guéri du SIDA donne espoir aux chercheurs

Timothy Brown est à l’heure actuelle un cas considéré comme unique. Il est le seul malade du SIDA à avoir guéri en 2007 à Berlin grâce à une greffe de cellules souches. (suite…)

Les gels désinfectants, parfaits pour les mains, très mauvais pour l’estomac

Les producteurs de gels désinfectants se frottent les mains en ces temps de pandémie de grippe A(H1N1). Ce type de produit se vend comme des petits pains auprès de ceux qui ont adopté cette nouvelle manière de se laver les mains, mais certains en ont détourné la fonction première et préfèrent l’ingurgiter pour sa teneur en alcool fort. (suite…)

Le cannabis veut son poste de député

Un candidat pas si ordinaire

A quarante ans, Farid Ghehiouèche est déjà un militant aguerri. Ce père de famille sans emploi se lance dans une nouvelle bataille politique. Après douze ans passés au comité des drogues chez les Verts, il est cette année candidat aux législatives dans la huitième circonscription de l’Essonne. Il aura face à lui Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la dernière élection présidentielle et député sortant. « Je veux mettre le cannabis au centre de la campagne. Mais en France, on ne peut pas parler des applications thérapeutiques bénéfiques. Ce serait aller contre la loi qui interdit de le présenter sous un jour positif », explique Farid Ghehiouèche. Pour faire entendre sa voix, il se lance dans une campagne à zéro euro. Il imprime lui-même ses bulletins et les distribue directement sur les marchés et dans les mairies. « Il y a beaucoup de jeunes qui pourraient se présenter. Mais ils ont peur des formalités administratives obligatoires à réaliser avant de se présenter. On aurait pu présenter mille candidats, issus de la vraie diversité, mais les jeunes n’y croient plus. L’important est de faire entendre sa voix. Alors j’y vais pour défendre, pour montrer la voie », ajoute-t-il. (suite…)

Apprendre à mieux maîtriser la maladie et son traitement

« La psychoéducation a pour objectif de rendre le patient plus actif », explique le Dr Raphael Gichetti, psychiatre à la clinique Aufrery de Balma, près de Toulouse. « Il doit s’approprier la démarche de soins. Les premières séances sont destinées à lui expliquer sa maladie, ses conséquences ». « Nous travaillons sur deux éléments fondamentaux. Dans un premier temps, nous lui apprenons à reconnaître ce qui le fragilise, et peut donc provoquer une rechute. Le deuxième point consiste à anticiper les symptômes précurseurs de rechute. » (suite…)

Allergènes : Bientôt des mentions sur les bouteilles de vin

Contient des traces de lait », « peut contenir des protéines d’œuf » : ces mentions insolites devront figurer sur les bouteilles de vin concernées à compter du 1er juillet, en vertu d’une directive européenne visant à informer le consommateur de la présence d’allergènes dans les boissons alcoolisées. (suite…)

Le tabagisme nocturne considéré comme un moment de détente

Plus de la moitié des fumeurs (56 %) fument entre 1 et 5 cigarettes après 19h, et la grande majorité avoue avoir beaucoup de mal à s’en passer lorsqu’ils sortent avec d’autres amateurs de tabac, selon une étude conduite par l’Ifop pour NiQuitin (laboratoire GlaxoSmithKline), réalisée dans le cadre de la 25ème Journée mondiale sans tabac (31 mai). (suite…)

Le stérilet plus efficace que la pilule pour ne pas tomber enceinte

Selon une récente étude américaine, les femmes qui utilisent la pilule, le timbre transdermique ou l’anneau vaginal comme moyen de contraception ont vingt fois plus de risque de tomber enceinte que celles ayant recours au stérilet. (suite…)

Le stérilet 20 fois plus efficace que la pilule

ur le papier, c’est le mode de contraception le plus sûr. Mais dans les faits, la pilule se révèle 20 fois moins efficace que le stérilet. C’est le résultat d’une étude américaine qui vient de paraître dans la revue scientifique « The New England Journal of Medicine ». Cette enquêtea été menée auprès de 7486 femmes âgées de 14 à 45 ans, suivies pendant trois ans. (suite…)

Contraception: le stérilet en 5 questions

Une nouvelle étude américaine montre que les femmes qui utilisent le stérilet comme moyen de contraception ont 20 fois moins de risques de tomber enceinte que celles qui utilisent la pilule ou un anneau vaginal. L’occasion de faire le point sur les avantages et les inconvénients du stérilet. (suite…)

Sur la piste de la pilule masculine

Des scientifiques cherchaient les causes de l’infertilité lorsqu’ils ont compris comment concevoir un contraceptif pour hommes.

Des scientifiques sont sur la piste de la pilule masculine. Des chercheurs d’Edimbourg ont en effet identifié un gène indispensable à la production de spermatozoïdes sains. En procédant à des expériences chez la souris, ils ont montré que le gène Katnal1 était essentiel à la bonne réalisation des étapes finales de la fabrication de sperme. Et les auteurs de l’étude de conclure ainsi dans la revue PLoS Genetics qu’un médicament capable d’interrompre l’action de Katnal1 aurait un effet contraceptif réversible. (suite…)

Le vin rouge éviterait de grossir

Alors que l’on connaît les méfaits de l’alcool, il semblerait que des chercheurs américains aient découvert un autre aspect du vin rouge qui pourrait avoir un réel impact sur le monde de la santé. D’après les conclusions scientifiques de cette équipe de chercheurs de l’Université Purdue en Indiana, parues dans le  » Journal of Biological Chemistry « , une substance comprise dans le vin, appelée picéatannol, réduirait voire éliminerait la croissance des cellules graisseuses. (suite…)

Le stérilet bien plus efficace que la pilule

Le stérilet serait plus efficace que la pilule et certains autres contraceptifs hormonaux, selon une étude américaine. En France, 60 % des femmes sous contraception prennent la pilule et seulement 25 % utilisent un stérilet. Le manque d’informations et de liberté donnée aux femmes pour choisir leur mode de contraception expliquent en partie cette inégale répartition.

Les femmes qui utilisent la pilule, le patch contraceptif ou l’anneau vaginal ont 20 fois plus de risques de tomber enceintes que celles recourant au stérilet et aux implants hormonaux, selon une étude publiée mercredi aux États-Unis dans la revue médicale The New England Journal of Medicine .

Ces travaux ont été menés auprès de 7500 Américaines âgées de 14 à 45 ans pendant trois ans. Au bout de la première année, parmi les 1500 femmes qui avaient choisi la pilule, le patch ou l’anneau, 4,8 % d’entre elles sont tombées enceintes. En revanche, elles n’étaient que 0,3 % chez les 5800 autres participantes qui s’étaient fait poser un implant hormonal ou un stérilet. La troisième année, le nombre de grossesses non désirés a même augmenté: 9,4 % des femmes sous contraceptif de courte durée étaient enceintes contre 0,9 % chez celles qui utilisaient un contraceptif de longue durée. Une étude de grande ampleur qui confirme les données précédentes puisque «la plus grande efficacité de stérilet par rapport aux méthodes court terme à déjà été établie de longue date», selon Nathalie Bajos, directrice de recherches à l’Inserm et auteur de plusieurs rapports sur la sexualité en France.

«Les stérilets et implants sont beaucoup plus efficaces car les femmes ne peuvent les oublier une fois que leur gynécologue les ont mis en place», déclare le Dr Jeffrey Peipert, professeur de gynécologie à la faculté de médecine de l’Université Washington (Missouri) et principal auteur de l’étude. En effet, la pilule exige une prise quotidienne, le patch doit être renouvelé chaque semaine et l’anneau placé dans le vagin tous les mois, contrairement aux stérilets et aux implants qui se changent tous les trois à cinq ans.

«La meilleure contraception, c’est celle que l’on choisit»

Si Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning Familial estime qu’il est difficile de comparer l’efficacité d’un stérilet avec celle de la pilule, elle reconnaît que «la pilule peut être oubliée et éliminée en cas de vomissements ou de diarrhées, contrairement au stérilet». Mais «la question n’est pas de savoir quel est le contraceptif le plus efficace mais d’informer les patientes pour qu’elles en aient un usage efficace», déclare-t-elle. «Beaucoup de femmes ne savent pas ce qu’elles doivent faire si elles oublient de prendre leur pilule. Si elles le savaient, leur contraception serait optimale».

Pour la secrétaire générale du Planning familial, «la meilleure contraception, c’est celle que l’on choisit». Malheureusement, les patientes n’en ont pas toujours la possibilité. «En suivant trois heures de cours sur les méthodes contraceptives pendant leur formation initiale, les médecins prescrivent souvent, par manque de connaissances, la pilule», déplore Marie-Pierre Martinet, rappelant que 60 % des femmes sont sous pilule en France. «Mais il y a aussi la prescription automatique de stérilet, signale la secrétaire générale du Planning familial. J’ai déjà entendu des gynécologues dire qu’ils préféraient poser des implants et ou des stérilets pour être sûrs que les patientes ne fassent pas de grossesses non désirées», s’indigne Marie-Pierre Martinet. Santé Figaro

Des experts français «vendus» à l’industrie du tabac

Une enquête menée dans la documentation issue des procès de l’industrie du tabac aux États-Unis montre que Philip Morris a payé des scientifiques français pour tenter de minimiser les dangers du tabagisme passif.

On connaissait les mauvaises pratiques de l’industrie du tabac aux États-Unis pour tenter de piper les données scientifiques sur les dangers de la cigarette sur la santé. Une enquête publiée vendredi dans le journal Le Monde rapporte maintenant que le géant du tabac Philip Morris a également payé des chercheurs français dans les années 1990 pour semer le doute sur les risques du tabagisme passif. (suite…)

« Les génériques, est-ce forcément systématique ?»

Le Professeur Jean-Paul Tillement, pharmacologue, membre de l’Académie nationale de médecine, répond à vos questions.

Les médicaments génériques reproduisent des médicaments originaux, ou «princeps», dont le brevet est tombé dans le domaine public, permettant ainsi de les commercialiser à tarifs réduits, sous une forme pharmaceutique non obligatoirement identique, mais garantissant la même activité thérapeutique. Il faut encourager leur développement car ils permettent des économies substantielles et aident à résorber le déficit de la caisse d’ Assurance-maladie . Cependant, les génériques, comme tout médicament, ne sauraient être prescrits sans tenir compte du patient auquel ils s’adressent et de la maladie à traiter. (suite…)

Sexe : Faites l’amour partout sauf au lit!

Pour enflammer vos nuits et casser la monotonie du lit conjugal, profitez des beaux jours pour laisser libre cours à vos fantasmes d’ébats au grand air… (suite…)

Vos seins essayent de vous tuer

Vu que je n’ai pas encore d’enfants, mes seins sont plus esthétiques qu’utiles. Je m’en sers surtout comme étagère à nourriture, comme étui de téléphone portable et comme coussin. Quand j’étais jeune et célibataire, et que je m’aimais moins, je plaisantais en disant que mes seins étaient «tout ce que j’avais», mais maintenant que je suis plus âgée, je n’ai pas besoin d’eux pour me sentir belle -aujourd’hui, ils ne sont qu’une partie de moi qui remplit mes sous-vêtements, me fait mal au dos et, bien sûr, me fait parfois me sentir belle. (suite…)

La boisson « saine » de McDo bourrée de sucre

Les Anglais ont aussi leur rengaine des 5 fruits et légumes par jour, le«Five-a-day». Dans un article intitulé «Fruitizz, une boisson aux fruits… et aux dix cuillères à café de sucre», Rue89 explique que McDonald’s essaye de se plier à cette règle en Grande-Bretagne. Après les fruits à croquer dans les Happy meals, le géant du fast-food lance Fruitizz, en collaboration avec Coca-Cola. Il s’agit d’une boisson pétillante à base de fruits… (suite…)

Oui, le refoulement de la colère peut conduire à l’auto-destruction et à la dépression

Ne jamais exprimer sa désapprobation par peur de déplaire, perdre son sang-froid et le regretter aussitôt, trouver chaque jour cent raisons de râler… sont autant de modes d’expression inadaptés de la colère. Ron et Pat Potter-Efron ont fait le tour de cet état affectif aussi sain que malsain, selon les situations. Extraits de « Que dit votre colère ?  » (2/2). (suite…)

Pourquoi une majorité de Françaises se dit insatisfaite sexuellement

Paradoxe. La France est considérée par ces voisins comme le pays de l’amour et de la drague. Pourtant 76,8% des Françaises se déclarent en manque ou insatisfaites sexuellement. La responsabilité n’en incombe pas seulement aux performances des amants français, mais surtout à l’abandon d’une pratique auto-érotique régulière. (suite…)

Les Français ne regardent pas les prix de médicaments

Une étude sur le marketing de la santé révèle que les Français n’ont pas l’habitude de regarder et de comparer les prix des produits de santé. (suite…)

Fumeurs, vous pouvez donner vos poumons

Face à la pénurie d’organes, les experts britanniques recommandent de greffer, aussi, les poumons prélevés sur des grands fumeurs. (suite…)

12345

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit