Travail et sexualité, c’est pas le pied

Boulot et libido, le tableau dépeint par l’enquête du cabinet Technologia, et dont Liberation s’est emparé mardi, n’est pas très beau. Nos activités professionnelles déteignent sur notre vie intime, et pas de la meilleure manière. lire la suite


Archive pour avril, 2012

Travail et sexe, la mauvaise équation

Une libido qui s’essouffle, des nuits et des matins sans faire l’amour. Voilà ce qui ressort de l’étude publiée mardi par le cabinet Technologia, et repris par Libération. (suite…)

Tatoués, piercés… bourrés ?

Certes, la rime est riche. Mais elle n’est pas dénuée de sens… Un cœur sur le biceps, un clou dans la langue ou le nombril… les amateurs de tatouages et de piercings seraient également, de plus grands consommateurs d’alcool que le reste de la population. (suite…)

Troubles bipolaires : un livre complet pour tous publics !

Longtemps méconnus, les troubles bipolaires sont caractérisés par une humeur qui présente un caractère cyclique, alternant des épisodes maniaques et dépressifs. (suite…)

Sexo: les éjaculateurs prématurés seraient de bons amants !

On peut être éjaculateur précoce et faire très bien l’amour. C’est ce que nous explique le Dr Catherine Solano, sexologue. (suite…)

La ritaline utile pour le réveil après une anesthésie

Des études menés chez le rat ont montré qu’un stimulant courant était efficace pour accélérer le réveil après l’usage d’anesthésiants. (suite…)

L’abstinence n’est pas un bon moyen de contraception

Contrairement à ce que persistent à dire les conservateurs, si le taux de natalité est en baisse chez les adolescentes américaines, c’est grâce à la contraception et non à l’abstinence. Telles sont les conclusions des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), la principale agence gouvernementale en matière de protection de la santé publique. (suite…)

Alcoolisme: le scandale du Baclofène

Trente mille personnes alcooliques consomment illégalement ce médicament. Les prescriptions ne cessent d’augmenter. La Sécurité sociale rembourse. L’Afssaps tergiverse pour des raisons douteuses. Un psychiatre accuse. (suite…)

L’alcool pour le cœur… avec modération

Consommer de l’alcool quotidiennement, de façon modérée, réduirait le risque de mortalité. Une étude américaine vient en effet de montrer que les hommes ayant survécu à un premier infarctus du myocarde et qui boivent deux verres par jour, auraient un taux de décès inférieur à celui des aux abstinents. (suite…)

Infidélité : pourquoi j’ai envie de le tromper ?

Vous qui pensiez être « heureuse en ménage », voilà que vous rêvez d’une aventure torride avec le nouveau stagiaire du service compta. C’est les hormones ou le printemps ? (suite…)

L’alcool, drogue préférée des ados

En France, l’alcool reste la drogue la plus consommée par les adolescents. Ce constat ressort d’une enquête comportementale – Health Behaviour in School-aged Children 2010 – menée dans 41 pays. Celle-ci visait à évaluer les usages du tabac, de l’alcool et du cannabis par les adolescents. Et l’alcool décidément, mène la course en tête… (suite…)

4,5 millions d’euros de promesses de dons pour le Sidaction 2012

C’est 500 000 euros de moins qu’en 2011

Le Sidaction 2012 a enregistré 4, 5 millions d’euros de promesses de dons au profit de la recherche contre le sida, soit 500 000 euros de moins qu’en 2011, selon les chiffres définitifs communiqués vendredi 13 avril par l’association. (suite…)

Comment l’employeur pourrait pister la consommation de drogue de ses salariés

Un plan gouvernemental, des groupes de travaux, des assises régionales, des états généraux, un baromètre largement médiatisé avant une conférence internationale prévue au mois de mai : impossible d’ignorer le récent intérêt des autorités sanitaires pour la drogue au travail. « C’est un tabou qui va être levé », motive Etienne Apaire, de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt). Cela reflète « une problématique qui est de plus en plus importante dans le débat publique », estime de son côté François Beck de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), institut auteur du baromètre. Mais derrière cette thématique émerge un enjeu crucial : le rôle que peut jouer l’entreprise dans la prévention et le contrôle des pratiques addictives.

Lire : « La drogue au travail : les dopés du quotidien »

Pour les autorités sanitaires, l’argument central est la sécurité : selon la Mildt, « près de 15 % à 20 % des accidents professionnels, d’absentéisme et de conflits interpersonnels au travail seraient liés à l’usage d’alcool, de psychotropes ou de stupéfiants ». D’après le baromètre de l’Inpes, la plus forte consommation d’alcool quotidienne correspond aux secteurs de l’agriculture, de la pêche et de la construction. Or, note François Beck, « ce sont des métiers où la prise de risque est plus fréquente, pour quelqu’un qui manipule une grue ou fait des travaux en équilibre par exemple ». Et la Mildt de noter la responsabilité juridique de l’employeur en cas d’accident. Enfin, l’usage de substances illicites, comme la cocaïne, « pose un problème de vigilance et de légalité pour un employeur qui est face à un comportement interdit », souligne François Beck. Certaines entreprises comme la SNCF pratiquent ainsi des dépistages pour les postes de sécurité.

« APTE » OU « INAPTE » : LE DÉPISTAGE

« La mise en place de dépistages est un outil comme un autre pour savoir si quelqu’un est apte à occuper un emploi », considère Etienne Apaire. Dépistage à l’embauche, dépistage aléatoire : l’entreprise peut ainsi déterminer, sans connaître le détail des résultats, si un employé est « apte » ou « inapte ». En mai 2011, le Comité consultatif national d’éthique avait rendu son avis sur le dépistage de substances illicites sur le lieu de travail : il l’avait étendu mais autorisé uniquement pour des « postes et fonctions de sûreté et de sécurité », établis au cas par cas par les entreprises. En des termes sibyllins, Etienne Apaire encourage « les partenaires sociaux » de toutes les entreprises à « débattre de ce sujet » et mettre en place des « politiques de prévention », ce que font déjà certaines entreprises avec des affichages et des campagnes de sensibilisation. D’autres pays vont bien au-delà, « aux Etats-Unis, un salarié sur deux est dépisté », révèle ainsi Astrid Fontaine, sociologue et auteure de Double vie: les drogues et le travail.

Le dépistage généralisé en entreprise « pose des questions éthiques pas simples », évoque François Beck, dubitatif. Un médecin du travail rattaché à une entreprise pratiquant des test de dépistages sur des postes dits de sécurité partage également son scepticisme : « cela n’est pas d’une grande utilité si ce n’est de faire peur et faire perdre confiance : il vaut mieux en parler ». Pour Astrid Fontaine, c’est l’enjeu économique qui motive une telle volonté, « le lobby pharmaceutique produit et cherche à vendre des tests de dépistage en entreprise, c’est un marché énorme ». Face à « un marché américain saturé », l’industrie pharmaceutique s’intéresserait à l’Europe. « D’autant plus qu’en parallèle, les laboratoires produisent aussi les produits qui permettent de falsifier les tests, ce qui représente un marché », dénonce la sociologue. Alors que tests et campagnes de prévention sont financés par les entreprises les pratiquant, la Mildt se défend de tout transfert de responsabilité. La suite

Cure de désintoxication à la mosquée

Dans la mosquée Ar-Rahman, à Kuala Lumpur, des héroïnomanes reçoivent des doses de méthadone dans le cadre d’un programme de désintoxication. Une expérience originale, unique en son genre. (suite…)

L’Amérique latine veut faire la paix des drogues

Alors que les principaux candidats à la présidentielle française font de leur
mieux pour éviter le sujet, la question du statut légal des drogues sera l’un
des principaux points abordés au Sommet des Amériques, qui se déroule -tout
un symbole- en Colombie ce weekend, en présence de chefs d’Etat de tout le
continent. Et le La suite

Sida, Parkinson, risques des radiographies dentaires… La revue des sujets santé de la semaine

Les cinq sujets du moment : l’efficacité partielle du vaccin contre le Sida, des avancées de la maladie de Parkinson, les risques des radiographies dentaires, les premiers succès de la nanomédecine et un nouveau gène impliqué dans les formes précoces de la maladie d’Alzheimer. (suite…)

Circoncire pour éviter le cancer de la prostate ?

La circoncision pourrait-elle permettre de prévenir le cancer de la prostate ? C’est en tout cas l’avis de certains chercheurs américains. Selon eux, le fait de contracter une infection sexuellement transmissible (IST) augmente le risque de développer beaucoup plus tard, un cancer de la prostate. Or la circoncision est reconnue pour son effet protecteur contre certaines IST. Elle pourrait donc réduire par là même, le risque de cancer de la prostate. (suite…)

La dépression, une maladie qui touche aussi le corps

Vous pensiez que la dépression se contentait de ronger votre esprit (et que c’était déjà pas mal)? Des études récentes soulignent que les gens atteints de dépression sont davantage susceptibles de développer des maladies physiques plus sérieuses plus tôt. (suite…)

Dépénalisation du cannabis : les Académies s’accordent pour dire Non

« Peut-on imaginer un pilote ou un conducteur de TGV sous l’emprise de stupéfiants ? » Dans la livraison du mois de mars de La Lettre de l’Académie nationale de pharmacie, le Pr Paul Lafargue, Expert National Drogue, s’insurge contre une éventuelle légalisation du cannabis. (suite…)

Fertilité : les phtalates mettent à mal la virilité

La dangerosité des phtalates avait déjà été pointée du doigt par plusieurs études menées chez le rat. Ces études montraient en effet que cette substance chimique que l’on trouve dans les PVC et dans certains aliments provoque une atrophie du testicule, une diminution de la qualité du sperme et des malformations chez le rongeur au stade fœtal. (suite…)

Dépénaliser le cannabis aurait de graves conséquences

les pressions très médiatisées s’exercent avec une intensité redoublée pour dépénaliser l’usage du cannabis. (suite…)

L’interdiction du tabac, c’est moins de prématurés… en Ecosse !

En Ecosse où l’interdiction du tabac dans les lieux publics est en vigueur depuis mars 2006 – au lieu de janvier 2008 en France – son impact favorable s’affirme régulièrement. « Nous avons de plus en plus de données sur l’impact bénéfique de la législation anti-tabac en termes de santé publique », explique le Dr Jill Pell. Avec son équipe, ce médecin de Glasgow vient de publier un travail qui met en évidence une chute spectaculaire du nombre… d’accouchements prématurés ! Précisément depuis l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, le 26 mars 2006. (suite…)

Bien choisir… sa crème dessert au chocolat

Crémeuses, onctueuses et chocolatées, elles se savourent en dessert. Et l’on croit parfois qu’on peut les consommer aussi souvent que des yaourts. Vraiment ? (suite…)

Rapport sur la cocaïne: à chacun sa mission

Suite à la publication, d’un billet de blog
sur le dernier rapport de l’OFDT concernant la cocaïne,  cette (suite…)

Alcoolisme : le baclofène confirme son efficacité au cours d’une étude préliminaire

Une étude préliminaire menée par des chercheurs français a montré l’efficacité du baclofène, un relaxant musculaire, pour traiter la dépendance à l’alcool. Plus de 20.000 personnes en France prendraient déjà ce médicament pour des problèmes d’alcool. (suite…)

L’hormone de l’amour a été découverte

La chimie de l’amour a tendance à remplacer son alchimie. Après plusieurs ouvrages dévoilant les différents phénomènes à l’oeuvre derrière ce que nous appelons encore des sentiments, voici que des chercheurs vont encore plus loin. (suite…)

Parler de problèmes sexuels à son médecin, pas si facile

Moins d’un Français sur vingt consulte un médecin lorsqu’il est confronté à des difficultés sexuelles. (suite…)

Les tablettes filent des torticolis

Une étude de l’université d’Harvard montre qu’utiliser des outils nomades peut faire souffrir ses cervicales. (suite…)

Le chocolat noir est bon pour la santé

Le chocolat fait-il grossir ?

Si vous le consommez avec modération et sans culpabilité, le chocolat et plus particulièrement le noir, est bon pour la santé et n’aura aucune incidence sur votre ligne. Certes, le chocolat est riche en lipides et en glucides et avoisine les 520 à 550 calories pour 100g ; il est donc très calorique mais ne doit pas être banni pour autant de notre alimentation car il apporte de nombreux nutriments dont notre organisme a besoin. Le chocolat noir est riche en polyphénols, molécules anti-oxydantes

Est ce vrai que le chocolat noir est moins calorique et pourquoi ?

Contrairement à l’idée reçue, 100g de chocolat noir ou au lait apportent sensiblement la même quantité de calories, mais le chocolat noir a une teneur en sucre moins élevée que celui au lait. Il contient en revanche plus de magnésium alors que le chocolat au lait est plus riche en calcium. Plus un chocolat est riche en cacao, plus il est riche en graisse. Un chocolat noir contient entre 40% et 56% de matières grasses. En ce qui concerne le chocolat blanc qui est obtenu à partir du beurre de cacao, de sucre, de lait et d’arôme, il est beaucoup plus sucré et relève davantage de la confiserie.

Et le chocolat “light ? ?

Dans les chocolats “light ?, le sucre est remplacé par un édulcorant (polyols) mais souvent par de la graisse. Parfois, un chocolat dit “light ? peut apporter plus de calories aux 100g qu’un chocolat classique. Il est donc inutile de consommer du “light ? qui risque de nous frustrer et de nous pousser à d’autres excès.

Le chocolat de supermarché est fait en grande partie avec de la lécithine de soja. Diététiquement est ce que c’est plus mauvais pour la santé ? Lire la suite sur clicanoo

Le président du Guatemala veut légaliser toutes les drogues

Le président du Guatemala, Otto Perez, a lancé samedi 7 avril dans le quotidien britannique The Guardian un appel à la dépénalisation des drogues comme « alternative » pour lutter contre la violence qui déferle sur l’Amérique centrale. (suite…)

1234

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit