Baclofène: Le feu pourrait bientôt passer au vert pour le «traitement miracle» contre l’alcoolisme

SANTÉ – L’Agence du médicament (Afssaps) a émis un avis favorable, tout en faisant quelques mises au point…

Le Baclofène n’est pas encore officiellement un traitement reconnu de l’alcoolisme, mais une étape a été franchie. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a en effet publié un avis sur ce traitement dans lequel elle ouvre la voie à une autorisation de mise sur le marché du médicament, même si celle-ci n’interviendra pas immédiatement.

>> Pour tout comprendre sur le Baclofène, cliquez ici.

«Si l’efficacité du Baclofène dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance n’est pas encore démontrée à ce jour, de nouvelles données observationnelles montrent des bénéfices cliniques chez certains patients», indique le rapport de l’Afssaps. En effet, le traitement -myorelaxant initialement indiqué dans le traitement de la sclérose en plaques par exemple – est déjà utilisé pour soigner des malades alcooliques, mais en dehors de l’autorisation de mise sur le marché(AMM).

Mais le médicament, présenté comme un traitement miracle par le docteur Olivier Ameisen qui s’est soigné lui-même par ce biais, n’est pas dépourvu d’effets secondaires. La somnolence, la fatigue, un ralentissement général qui peut être important, parfois des chutes et un relâchement musculaire pouvant aller jusqu’à la luxation de hanche, comme l’a raconté à 20 Minutes l’alcoologue Philippe Batel. La suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit