Médecins : 822 agressions de praticiens en 2011

Le diagnostic est implacable. Malgré un léger mieux, les médecins souffrent toujours d’agressions trop nombreuses à leur encontre. Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a annoncé mardi avoir recensé 822 déclarations d’incidents, agressions physiques ou verbales signalées par les praticiens en 2011.

Progression des atteintes aux personnes

Ce chiffre reste élevé même s’il est en baisse par rapport à 2010. La majorité de ces incidents sont des agressions verbales ou des menaces (70%), les agressions physiques représentant 12% des cas, selon les chiffres de l’observatoire pour la sécurité des médecins du CNOM. Par ailleurs 23% de ces incidents sont des vols ou tentatives et 12% sont liés à du vandalisme. Plusieurs réponses sont possibles dans chaque cas. Les atteintes aux personnes sont en progression en 2011 (78%) par rapport à 2010 (72%) tandis que les atteintes aux biens diminuent (32% contre 36% en 2010), selon les déclarations faites par les médecins auprès du conseil de chaque département.

60% de généralistes

2010 reste l’année record pour le nombre d’agressions. Le CNOM, qui avait alors tiré la sonnette d’alarme, en avait recensé 920. Dans la foulée, le gouvernement avait signé en avril 2011 un « protocole national pour la sécurité des professionnels de santé », instaurant des « référents » dans chaque département auxquels les praticiens peuvent faire appel. Comme en 2010, les victimes sont en majorité des médecins généralistes (60%), le plus souvent des hommes (54%). Parmi les spécialistes, les professions les plus touchées sont les ophtalmologues (53%), les gynécologues (37%) et les psychiatres (30%). Dans 90% des cas, la victime est le médecin lui-même Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit