Contre l’alcoolisme, l’intérêt du baclofène bientôt confirmé ?

L’Afssaps attend une confirmation pour autoriser le baclofène contre l’alcoolodépendance. Des médecins français viennent de prouver son efficacité à haute dose mais seulement dans une étude préliminaire. Ils vont maintenant lancer un test clinique de plus grande ampleur dès le mois de mai prochain. De quoi convaincre les autorités sanitaires françaises ?

  • À lire, notre dossier sur l’alcool, ouvrant la voie à un essai clinique pour évaluer précisément l’utilisation de ce relaxant musculaire pour traiter l’alcoolisme.

    Le baclofène est un médicament ancien, initialement prescrit en neurologie, mais de plus en plus utilisé en France hors verre d’Olivier Ameisen. Ce cardiologue, devenu alcoolique, y racontait son autoexpérimentation de ce médicament et comment, pris à de très fortes doses, il avait supprimé son envie de boire, le « craving ».

    Baclofène : l’alcoolisme recule nettement

    « On pense qu’il y a 20.000 à 30.000 personnes qui prennent du baclofène en France, pour des problèmes d’alcool, hors AMM. C’est beaucoup », constate Philippe Jaury (université Paris-Descartes), auteur principal de l’étude préliminaire publiée en ligne dans la revue Lire la suite