Prostate : oubliez la mesure du PSA en l’absence de symptômes

Aucune étude n’a prouvé l’utilité du dépistage systématique du cancer de la prostate en réalisant une mesure du PSA (antigène spécifique de la prostate, dont le taux augmente en cas de pathologie, NDLR) ; et quand un dépistage est inutile, il est aussi dangereux. » Il ne mâche pas ses mots, le professeur Gérard Dubois du CHU d’Amiens, qui vient de signer avec Alain Braillon, praticien hospitalier d’Amiens spécialiste de santé publique, et l’épidémiologiste Catherine Hill de l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif une mise au point publiée dans La presse médicale. De quoi relancer le débat sur la nécessité – ou l’absurdité – de proposer un tel dépistage à tous les hommes de plus de cinquante ans. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit