Le VIH pourrait être contrôlé par des protéines naturelles

Nouvel élément dans la recherche contre le sida : les interférons, des protéines naturellement produites par notre système immunitaire, pourraient contrôler avec succès le VIH après l’arrêt d’une thérapie antirétrovirale. Le Pr. Luis Montaner, de l’Université de Pennsylvanie, y croit fermement. C’est ce qu’il vient d’annoncer lors de la Conférence annuelle sur les rétrovirus (CROI), principal forum de la recherche mondiale sur le sida, à Seattle. Mais l’applicabilité des résultats de cette recherche est encore très incertaine.

La raison de son enthousiasme ? L’étude qu’il a mené sur vingt patients séropositifs, à qui il a administré des interférons Alpha, sous forme de médicament : le Peg-IFN-a2A. Les résultats obtenus ont en effet été très encourageants. L’interféron a permis de réduire la charge virale du VIH chez neuf des patients, chose qui n’avait jusqu’à présent jamais été possible sans antirétroviraux. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit