Des tests de salive pour pincer les cocaïnomanes

Dans le cadre du projet Nano-Tera pour le développement de nouvelles technologies, l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich a mis au point un détecteur portatif de cocaïne. Grâce à un test de salive, l’appareil pourra déceler la trace de la substance chez les conducteurs.

La mise au point d’un détecteur portatif de cocaïne place la Suisse à la pointe des nouvelles technologies dans le domaine. L’appareil permet, entre autres utilisations, de soumettre à des tests les psychoactifs au volant.

Pour comprendre le fonctionnement du dispositif, imaginons une scène comme dans un film: un policier arrête un conducteur. Le soupçonnant d’être sous l’effet d’un quelconque stupéfiant, le policier opère un prélèvement de salive qu’il introduit dans un appareil pouvant tenir dans la paume d’une main. Le résultat du test qui s’affiche détaille le type de drogue prise, évitant donc par la suite une prise de sang. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit