La boîte à outils pour arrêter de fumer

Plus de 80% des fumeurs désirent cesser, mais la plupart ont peur de ne pas y arriver.

 

«Il existe désormais de nombreux outils pour arrêter de fumer, tout le monde peut y arriver», martèle le Pr Bertrand Dautzenberg, responsable du service de pneumologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

Les substituts nicotiniques, méthode la plus utilisée, étaient la cible d’une étude parue dans Tobacco Control en janvier: leur efficacité sur le sevrage tabagique n’est pas démontrée après douze mois. Ce résultat ne remet pas en question leur intérêt au moment de l’arrêt du tabac, même s’il confirme que la nicotine n’est qu’un élément de la dépendance. En outre, la rechute ne signale pas toujours un échec: les études montrent au contraire que le succès dépend du nombre et de la durée des tentatives. En moyenne, la moitié des personnes qui arrêtent de fumer reprennent le tabac, mais, après 45 ans, la majorité des fumeurs réussit à s’arrêter. Chaque rechute est en fait un apprentissage sur les raisons de la reprise. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit