Lutte contre le VIH : La circoncision recommandée par l’OnuSida

L’objectif à terme du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA est d’arriver à zéro nouvelle infection, zéro discrimination et zéro décès liés au Sida. Dans les pays où le taux de prévalence du VIH est élevé, la circoncision pourrait être la clé d’une baisse rapide des nouvelles infections. Cette pratique médicale révolte néanmoins quelques sceptiques qui s’insurgent contre sa préconisation dans la lutte contre la transmission du virus. La circoncision atténue le risque de transmission sexuelle du VIH

 Si l’Afrique subsaharienne reste la région la plus durement touchée par le Virus d’immunodéficience humaine (VIH), 35 000 personnes sont mortes du sida au Moyen Orient et en Afrique du Nord. Selon le rapport de l’Onusida paru en 2011 à l’occasion de la journée mondiale du Sida, la circoncision médicale masculine est en mesure d’atténuer le risque de transmission sexuelle des femmes aux hommes d’environ 60%. Une thèse tout à fait « véridique», confirme le Dr Mostapha Arsalane, chirurgien pédiatre à Casablanca, joint par Yabiladi. De nouvelles preuves viennent ainsi confirmer les avantages déjà avancées de cette pratique opérée constamment chez les populations musulmanes et juives. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit