Olivier Ameisen, le gourou du nouveau médicament anti-alcoolisme

Le cardiologue Olivier Ameisen assure que le baclofène, un décontractant musculaire, aide à se sevrer des addictions et notamment de l’alcoolisme. Un point de vue qui fait débat dans la communauté médicale française.

Le professeur en cardiologie Olivier Ameisen a-t-il découvert un remède miracle contre l’alcoolisme? Depuis sa propre guérison en 2005, il est persuadé que le baclofène est le seul et unique traitement efficace contre les addictions. Cette molécule, utilisée à l’origine comme décontractant musculaire, supprime selon lui l’envie de boire dans 90% des cas. Elle serait aussi efficace contre le cannabis, le tabac, l’héroïne, la cocaïne,et bien d’autres encore. « Le tout sans effet secondaire, je peux en témoigner », promet ce lundi le professeur lors d’une conférence organisée à l’hôpital Cochin, à Paris.

Devant un public venu très nombreux et largement acquis à sa cause, ce gourou de la lutte contre les addictions raconte, un trémolo dans la voix, son parcours chaotique avant sa découverte quasi miraculeuse du baclofène. Son addiction, il la doit à une trop grande timidité qui le pousse très jeune à la surconsommation d’alcool. Alors qu’il se débat sans succès contre son mal, il est interpellé en 2005 par des études menées au Canada sur des rats, qui montrent l’efficacité de cette molécule pour guérir les addictions. « Les thérapies, les cures et autres tentatives de sevrage ambulatoire n’y font rien. J’ai alors décidé de combattre le symptôme qu’est la consommation d’alcool en prenant chaque jour du baclofène à haute dose ». Depuis, il se dit guéri et n’a plus aucune attirance lorsqu’il voit traîner quelques bouteilles. Il prend ce médicament chaque jour et en prendra très certainement « à vie ». Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit