La marijuana bonne pour les poumons ?

Une étude médicale américaine montre que fumer de la marijuana n’altère pas les poumons. Au contraire, cela améliorerait même les fonctions pulmonaires.

Fumer de la marijuana est – dans une certaine mesure, du moins – bon pour la santé. C’est la surprenante conclusion d’une étude menée pendant vingt ans par des médecins américains sur 5115 jeunes adultes, et publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association.

Cette étude a montré que si les fumeurs de tabac voient leurs fonctions pulmonaires diminuer au fil du temps, ça n’est pas le cas des fumeurs occasionnels de marijuana. Deux tests basiques ont même montré que leurs fonctions pulmonaires étaient meilleures que celles de non-fumeurs. Qu’ils respirent rapidement ou profondément, ils inspirent plus d’air.

Ce résultat a étonné jusqu’à David Pletcher, le coordinateur de l’étude. »Le tabac a clairement des effets négatifs et nous attendions la même chose de la marijuana. C’était vraiment bizarre de s’apercevoir de ça. Nous avons utilisé des modèles statistiques pour vérifier nos erreurs, mais ce résultat est resté« , explique-t-il.

Il a donc fallu trouver une explication : elle tiendrait à la manière dont on fume la marijuana, avec de grandes inspirations, en conservant la fumée le plus longtemps possible dans les poumons. « Finalement, c’est presque comme faire un test pulmonaire« , constate David Pletcher.
A partir d’une certaine quantité de marijuana, par contre, ce bénéfice disparait et des effets négatifs apparaissent : une personne fumant 20 fois par mois ou plus ne réussira pas mieux ces tests qu’un non-fumeur.
Reste à savoir si l’usage de marijuana peut accroître le risque de développer un cancer des poumons. L’étude n’a pas pu le montrer car elle a été réalisée sur une population trop jeune.

Retrouvez cet article sur Atlantico

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit