SEXTING: La véritable ampleur du phénomène chez les jeunes

S’échanger via Internet des photos ou des vidéos à caractère sexuel, voire pornographique, cette nouvelle pratique a largement été dénoncée comme l’un des maux des réseaux sociaux pour les jeunes. Mais ces 2 études de l’Université du New Hampshire suggèrent que les préoccupations concernant la pratique du sexting par les adolescents pourrait être exagérée. Une des études révèle que seuls 2,5% % des adolescents ont pratiqué le sexting au cours de l’année et que la

pornographie y est très réduite. L’autre étude constate que lorsque ces images arrivent jusqu’à la police, seuls quelques jeunes sont arrêtés et très rares sont ceux traités comme des délinquants sexuels. Des résultats plutôt rassurants à paraître dans l’édition de janvier de la revue Pediatrics.

Ces études ont été menées par des chercheurs du Centre de recherche sur les crimes contre l’Enfant de l’Université du New Hampshire.

2,5% des jeunes interrogés ont participé à une pratique de sexting : Pour la première étude, les…

Lire l’ensemble de l’article

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit