CONTRACEPTIFS de 4ème génération: Les plaintes s’accumulent, la FDA s’apprête à interdire

Risque accru de caillots ou thrombose veineuse avec l’utilisation de pilules contraceptives, dites de « 4ème génération » ou de dispositifs contraceptifs contenant des combinaisons d’hormones de synthèse, telles que la drospirénone, l’éthinylestradiol ou l’étonogestrel. C’est l’alerte de l’Agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration depuis maintenant plusieurs mois. Mais ce 8 décembre, ses Comités sur les médicaments en Santé reproductive et en Sécurité sanitaire (Drug Safety and Risk Management) vont décider du sort de ces pilules et dispositifs nommés, Yaz, Yasmin, Yasminelle ou encore Nuvaring. Un sort qui semble compromis, au vu des derniers résultats d’évaluation et des plaintes qui s’accumulent, par milliers aux Etats-Unis.

Le 31 octobre, la FDA publiait le rapport final de son étude d’évaluation du risque de caillots sanguins chez les utilisatrices de pilules contraceptives et notamment de pilules contenant de la drospirénone, après publication des résul…

Lire l’ensemble de l’article

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit