Une molécule efficace pour le traitement des maladies auto-immunes

- Une équipe française de chercheurs a démontré l’efficacité d’une molécule, nommée « interleukine-2″ et déjà utilisée pour le traitement de certains cancers, chez des patients souffrant d’une complication auto-immune de l’hépatite C chronique. Publiés dans la revue scientifique The New England Journal of Medicine, mercredi 30 novembre, leurs travaux pourraient ouvrir de nouvelles voies pour le traitement de l’ensemble des maladies auto-immunes et inflammatoires.

Entre 5% et 10% des Français infectés de façon chronique par le virus de l’hépatite C développent des complications auto-immunes affectant essentiellement les vaisseaux sanguins. Les patients concernés présentent des complications inflammatoires touchant la peau, les articulations, les nerfs ou encore les reins.
Partant du principe que les patients atteints par ce type de complications avaient un déficit en lymphocytes T régulateurs, des cellules spécifiques, les chercheurs ont souhaité tester une nouvelle approche visant à faire remonter le taux de ces cellules indispensables. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit