SIDA : la prévention pour les mamans

L’espoir, fragile mais réel, d’une possible fin de la pandémie. Selon l’onusida, 34 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2010, un record. On meurt de moins en moins du sida et le nombre de nouvelles infections a atteint son niveau le plus bas depuis 1997, avec 2,7 millions de nouvelles infections, soit un recul de 21 % par rapport au pic de 1997.

En cette journée mondiale de lutte contre le Sida, l’ONU se veut donc plutôt optimiste pour l’avenir. L’épidémie serait stabilisée. Toujours plus de malades ont accès aux traitements, la prévention et la recherche font des progrès. L’onusida fixe à 2015 l’objectif plus qu’ambitieux : zéro nouvelle infection, zéro décès, à condition – et le bémol est de taille – que les budgets soient maintenus en ces temps de crise. Cet optimisme cache des disparités. Au Vietnam, par exemple, depuis l’annonce du premier cas de Sida, il y a 20 ans, c’est l’explosion. Près de 300.000 personnes infectées aujourd’hui. Prostituées, toxicomanes et homosexuels sont les plus touchés. Ils infectent à leur tour leurs proches et leurs familles. Petite lueur d’espoir avec un programme de lutte contre la transmission de la maladie de la mère à l’enfant. Le reportage de Hugues Jardel. La suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit