Nés séropositifs : la vie devant soi

En France, jusqu’en 1994, des milliers de mères ont transmis le virus du sida à leur enfant. La plupart d’entre eux sont morts très jeunes. Quelques centaines ont survécu, comme Anne-Laure, 23 ans, et Thomas, 20 ans. Leur corps a même contenu le virus et ils peuvent désormais envisager l’avenir avec sérénité. Leur histoire est celle du sida des années 80, son mystère et sa stigmatisation. C’est aussi une histoire de secrets. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’Anne-Laure et Thomas, orphelins très jeunes, ont découvert ceux de leur famille.Diffusion 1er décembre 2011 à 23h05

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit