Un pot de départ dégénère au poste de police

Il y a des pots de départ qui dégénèrent, même au poste de police. Alors qu’elle arrosait sa mutation à Nice, une policière de Cannes a subi les gestes déplacés de 5 de ses collègues masculins.

Elle aurait été victime d’attouchements dans la douche même d’un poste de la police municipale. Selon une source policière citée par Nice-Matin, les 5 hommes lui aurait touché la poitrine, tout en la badigeonnant de crème chantilly.

Les policiers ont été suspendus vendredi, a indiqué le quotidien citant la mairie de Cannes. Le dossier est désormais entre les mains du procureur de la République de Grasse (Alpes-Maritimes).

« Nous avons appris que des faits graves se sont produits à la police municipale de Cannes mettant en cause une jeune femme et un certain nombre de ses collègues », a déclaré Alain Jouanjus, directeur général des services de la ville de Cannes. « Nous avons suspendu 5 agents directement impliqués dans ces faits, une suspension à titre conservatoire dans l’intérêt du service », a-t-il précisé.

« Des faits inadmissibles », qui souffrent toutefois de « témoignages contradictoires », déclare le chef de l’administration de la ville.

Retrouvez cet article sur LePost.fr

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit