Décès suspects de jeunes dans le Nord : l’ARS conclut à des cas isolés

L’Agence régionale de santé (ARS) du Nord/Pas-de-Calais a conclu mardi que la série de décès suspects de trois jeunes adultes, que l’on pensait liée à la consommation de drogues, était en fait des cas isolés sans rapport évident avec une substance psycho-active. « Après autopsie, seuls deux des trois décès sont dus à des overdoses et l’enquête s’oriente plutôt vers des cas de décès isolés », a indiqué l’ARS. « Dans la mesure, où il n’y a eu aucun décès suspect depuis le 1er novembre et qu’aucune drogue dangereuse n’a été signalée comme étant en circulation, aucun lien ne peut être établi entre ces décès ou avec la mise en circulation d’une nouvelle drogue », a ajouté l’agence de santé. Cinq jeunes hommes âgés de 17 à 25 ans étaient décédés dans le Nord entre le 29 octobre et le 1er novembre. Trois de ces décès avaient été considérés comme suspects par l’ARS qui avait lancé une enquête pour tenter d’identifier un éventuel lien. L’hypothèse était alors que ces décès pourraient être survenus suite à la consommation de produits mal coupés ou à la mise en circulation d’une nouvelle drogue dangereuse.

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit