Cannabis thérapeutique : « Pour me soigner, je dois être un délinquant »

« Jako » est séropositif depuis 1985, et ne supporte les effets secondaires de sa quadrithérapie qu’avec le cannabis. Son médecin l’autorise à prendre ce « traitement » et le juge l’a relaxé. Maintenant, il veut faire changer la loi.

Jean-Jacques Simon de son vrai nom est un cas : ce grand gaillard abîmé par la vie pète la forme pour ses 52 ans, dont une moitié avec le sida. Il interpelle tous ceux qui posent un regard sur lui et commence à débiter son incroyable parcours : premier joint fumé en CM2, l’héroïne à la vingtaine, six années en prison, l’AZT et dix autres traitements depuis, le sevrage et puis la lente renaissance…

Depuis qu’il a rompu avec la came, il s’est mis à raconter son histoire, dans un livre, à la télé, auprès des jeunes. Maintenant, il a quelque chose à dire aux politiques. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit