Des femmes obtiennent la paix grâce à une grève du sexe

Aux Philipines, les femmes d’un petit village ont menacé leurs maris de faire la grève du sexe s’ils ne faisaient pas la paix entre eux.

Dans le petit village de Dado au sud des Philippines, les femmes ont décidé de se mettre en grève du sexe si leurs hommes ne se mettaient pas à faire la paix entre eux. Depuis cette menace les violences ont disparues du village, où elles étaient pourtant très présentes. Selon Metro, c’est une antenne des Nations Unies qui a révélé ce qui s’est passé dans ce village de l’île de Mindiano qui connaît des tensions depuis les années 1970. Le village voyait régulièrement des querelles, des conflits familiaux, des litiges fonciers et autres prétextes, empêcher les villageois de vivre en paix.

L’idée est partie des plaintes d’un groupe de couturières de ce village de 102 familles. Elles en avaient assez de ne pouvoir vendre et livrer correctement les vêtements qu’elles confectionnaient en raison de la violence qui provoquait régulièrement la fermeture des routes du village. La leader du groupe de couture, Hasna Kandatu, est devenue la porte-parole de ces femmes et a lancé l’avertissement décidé aux maris. Les femmes en ont eu assez de ces violences perpétuelles et ont lancé un message fort à leurs maris : s’ils continuaient à se battre, plus de faveurs au lit. Les hommes ont pris très au sérieux cette menace de grève du sexe et ont posé leurs armes. Une situation de paix qui n’était pas arrivée depuis au moins une trentaine d’années.

Découvrez la vie dans ce village des Philippines en cliquant ci-dessous:

Retrouvez cet article sur Zigonet.com

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit