Des «guérisseuses» qui dealent du cannabis en Ouganda

En Ouganda, les trafiquants de drogues ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

We Informers rapportait le 7 septembre 2011 l’histoire d’Hilder Ajwang et Margret Awule Opio, des citoyennes d’un certain âge arrêtées pour avoir vendu de la marijuana. Les deux femmes auraient vendu du cannabis dans le district d’Oyam.

Au moment de leur arrestation, elles vendaient leurs produits illicites à des jeunes. Les deux prévenues ont plaidé coupable. Margret Awule Opio a néanmoins demandé à être graciée, justifiant qu’elle avait un enfant à charge. Hilder Ajwang a également sollicité la grâce. Elle s’est défendue en affirmant être une guérisseuse qui ne vendait de la drogue qu’aux individus souffrant de problèmes mentaux.

L’année dernière, un autre trafic inattendu avait été repéré enOuganda. La police avait découvert une plantation de cannabis dans le jardin d’un couvent. Deux religieuses et deux porteurs ont dû répondre aux questions des enquêteurs. L’une des soeurs avait affirmé que la drogue servait à guérir des animaux de ferme, comme des porcs. A la différence des religieuses, relâchées après leur interrogatoire, les deux porteurs ont été arrêtés. Ils seront finalement libérés sous caution.

Retrouvez cet article sur Slate.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit