Sevrage tabagique : des risques cardiaques sous Champix® ?

Après les troubles dépressifs et les pulsions suicidaires, voilà que certaines études suggèrent une augmentation du risque d’événements cardiaques. L’étau paraît se resserrer autour du tartrate de varénicline, indiqué dans l’aide au sevrage tabagique et commercialisé en France sous le nom de Champix®. Deux études américaines en effet, mettent en évidence une – légère – augmentation du risque d’effets secondaires cardiaques.

Le 16 juin dernier, la Food and Drug Administration (FDA) a publié son analyse d’un essai clinique portant sur 700 fumeurs de 35 à 75 ans, atteints d’une maladie cardiovasculaire. La moitié avait pris du Champix®, les autres un placebo. Troubles vasculaires, angine de poitrine voire infarctus du myocarde (sans dénouement non mortel toutefois)… Au bout de 12 semaines de suivi, les auteurs ont observé davantage de problèmes cardiovasculaires dans le premier groupe (5 cas) que dans le second (3 cas). Les chiffres sont apparemment modestes, mais significatifs.

Dans un autre travail publié ce lundi 4 juillet dans la Canadian Medical Association Journal, une équipe anglo-américaine a compilé 14 études contre placebo réalisées sur le sujet. Au total, 8 216 participants ont été pris en compte, 4 908 traités par Champix et 3 308 qui avaient reçu un placebo. « Dans tous les essais à l’exception d’un seul, les patients présentaient des antécédents de maladies cardiovasculaires », précisent les auteurs.

Résultat, ils constatent une augmentation de 72% du risque de troubles cardiaques chez les patients qui ont reçu du Champix®. Le Pr Curt Furberg (Winston-Salem en Caroline du Nord) est l’auteur principal de cette méta-analyse. Il ne mâche pas ses mots. A ses yeux, si l’on ajoute les risques de troubles dépressifs, « la somme des effets secondaires du Champix® l’emporte clairement sur ses bénéfices. L’heure est venue pour la FDA de retirer ce médicament du marché ». Il est possible toutefois que telle ne soit pas l’opinion de l’Agence. D’abord parce qu’il (…) Lire la suite

 


Un commentaire

  1. augmenter poitrine dit :

    Beaucoup de femmes sont préoccupés par leur taille des seins, et si vous voulez améliorer ou définitivement augmenter leur taille de poitrine. Malheureusement, il n’existe aucun moyen scientifiquement prouvé pour augmenter significativement la taille des seins.

Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit