Biture du samedi, cur meurtri !

Le « Binge-drinking » inventé outre-Manche, est décidément une bien mauvaise habitude. En plus de ses nombreux effets dévastateurs à très court terme, voilà qu’il augmenterait le risque d’infarctus du myocarde. Les résultats d’une étude menée par l’INSERM et le CHU de Toulouse, montrent que cette consommation importante et épisodique d’alcool provoque davantage de dégâts que la même quantité d’alcool répartie sur toute la semaine. Dis-moi comment tu bois, je te dirai ce que tu risques… La suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit