Création du réseau français de réduction des risques

Depuis 2009, le collectif du 19 mai (Asud, Fédération Addiction, Act Up – Paris, Gaïa, Safe, Sos Hépatites, SOS Drogues International, salledeconsommation.fr) a mené le débat sur les salles de consommation à moindre risque qui a contribué à relancer celui sur la réduction des risques liès à l’usage de drogues. Cet été, suite aux déclarations du premier ministre, de la ministre de la santé et du président de la MILDT, vous avez été très nombreux à nous aider en relayant l’information et nous rejoindre.

Nous venons aujourd’hui vous proposer de le faire sous une forme nouvelle, qui correspond à une évolution nécessaire.

Les blocages révélés par ce débat ont montré l’intérêt de disposer d’un outil d’échange entre organisations et personnes intéressées, et permettant la communication en direction des médias et du grand public.

Pour garder la dynamique amorcée, la partager et la mettre à la disposition de toutes et tous sans instaurer un fonctionnement trop contraignant, nous vous proposons de rejoindre le Réseau Français de Réduction des Risques dont vous trouverez la présentation et les modalités de fonctionnement ci-joints.

Ce réseau se veut souple et ouvert, s’appuyant sur quelques principes de base (cf pièce jointe) . Chaque personne ou association qui s’inscrit dans ce réseau reste libre de signer ou non les différentes prises de position du réseau. Chacun aura ainsi accès à la totalité de l’information, sans être pour autant contraint de s’engager au delà de ses convictions et ou de ses orientations.

Ce réseau n’a bien sûr pas vocation à se substituer aux associations auxquelles vous pouvez ou non appartenir. Il se veut un lieu de rencontre et d’expression que vous veniez du soin, de la prévention, de la réduction des risques, que vous soyez en institution ou en exercice libéral, que vous exerciez des responsabilités politiques, éducatives ou citoyennes, que vous soyez un consommateurs de produits psychoactifs, ou simplement que vous soyez un citoyen interressé par le sujet.

Il suffit que la question de la réduction des risques et de ses dispositifs innovants vous intéresse.

Des personnalités comme Anne Coppel ou Laure Lechatelier (Vice-présidente de la région Ile de France), des associations comme, Asud, Act Up, la Fédération Addictions, First, SAFE, SOS Hépatites Fédération, Gaïa, Aides, Elus Santé Publique & Territoires, Elus locaux contre le sida, les Jeunes Ecologistes, l’Angrehc (Asso Nationale des Généralistes pour la Recherche et l’Etude sur les Hépatopathies Chroniques) ont déjà rejoint ce réseau. Si vous souhaitez faire de même, merci de remplir et de nous renvoyer la fiche d’inscription ci-jointe à contact@reductiondesrisques.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit