Actualités salle de consommation à moindre risques – Pierre Chappard

Alors que la mission commune Assemblée Nationale/Sénat sur les toxicomanies s’enlise et que le groupe sénatorial sur « la création de salle de consommation » a disparu, l’association « Elus, Santé Publique & Territoires » vient de publier les actes de son séminaire « Salles de consommation contrôlée à moindres risques pour usagers de drogues -  Analyses et recommandations des élus locaux«  .
Le 10 février, Espace Indépendance a organisé au parlement européen, un colloque sur les salles de consommation à moindre risque. Ce fut l’occasion pour la ville de Strasbourg de s’engager à créer un groupe de réflexion sur l’opportunité d’une salle de consommation à Strasbourg. Strasbourg rejoint ainsi Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nancy, Le Havre, qui avec des niveaux d’engagement différents, réflechissent aussi sur le sujet.

Outre-atlantique, un article du Devoir a révélé que la Province du Quebec a retenu pendant plus d’un an, un rapport favorable aux centres d’injection supervisée. Le débat frémit aussi du coté de San Francisco : La « task force Hépatite C » de la ville vient de préconiser la mise en place de « Clinique d’injection supervisée », et de programmes d’héroïne médicalisé pour lutter contre l’hépatite C.

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit