Les députés hostiles à la libre circulation du tabac

Les députés sont hostiles à la libre circulation du tabac réclamée par la Commission européenne et favorables au maintien des restrictions sur les quantités de paquets de cigarettes pouvant être achetées dans un autre pays de l’Union européenne. La suite


Archive pour 9 décembre, 2010

Sexe: osez enfin avouer vos fantasmes

Les femmes fantasment tout autant que les hommes. Mais contrairement à ces messieurs, elles ont parfois un peu de mal à s’épancher sur ce qui alimente leur désir. Allez, ce soir on se dit tout ! La suite

http://blog.slate.fr/plat-du-pied-securite/2010/12/07/dopage-hypocrite-un-jour-hypocrite-toujours/

En France depuis 1985, les hommes ont sensiblement diminué leur consommation de tabac. Ce n’est hélas pas le cas des femmes, qui elles fument davantage. Selon les résultats de deux vastes études (MONICA puis MONA LISA) centrées sur la surveillance des maladies cardiovasculaires, les conséquences sanitaires de ces destins croisés sont réelles. Et d’ores et déjà quantifiables, notamment en termes de mortalité…La suite

Dopage: hypocrite un jour, hypocrite toujours

Plus que la longueur des crampons ou la pression des ballons, le contenu de la pharmacie est le secret le mieux gardé du football professionnel. Quelques scandales de dopage éclatent parfois, mais ils sont vite remisés au fond du placard. Un livre sur le sujet (1) vient de sortir, l’occasion pour nous de s’interroger sur cet éternel marronnier. La suite

25% des femmes boivent de l’alcool pendant leur grossesse

D’après une étude de l’Inserm, 6% des femmes consommeraient de l’alcool en excès pendant leur grossesse. La suite

25% des Françaises enceintes boivent de l’alcool

Une étude de l’Inserm sur le sujet « Grossesse et alcool » publiée aujourd’hui montre que 25% des femmes enceintes continueraient aujourd’hui de boire durant leur grossesse, en France. La suite

Tabagisme : les femmes fument de plus en plus

Le Figaro a révélé hier les résultats d’une étude montrant une consommation qui diminue chez les hommes et augmente chez les femmes. La suite

Le fumeur de pétards, une cible politiquement rentable

« Tolérer la consommation, c’est favoriser le travail des trafiquants », lançait en 2003 le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy aux Sénateurs l’auditionnant sur les dangers du cannabis. Et de tirer à boulets rouges sur la « complaisance » de la gauche en la matière. Un rapport du même Sénat dénonçait une « dépénalisation de fait », regrettant que:La suite

La sécurité, argument pour défendre les salles de consommation de drogue

PARIS – A droite comme à gauche, des élus se battent pour convaincre des collègues et des citoyens sceptiques sur l’utilité des salles de consommation de drogues, mettant en avant leurs bienfaits en terme de sécurité publique.

« Nous devons convaincre nos instances supérieures de leur utilité, notamment en terme de sécurité », déclare Patrick Padovani, médecin et adjoint UMP au maire de Marseille, qui n’hésite pas à parler de « mission » au vu de l’urgence sanitaire.

Une fois n’est pas coutume, l’élu UMP partage les convictions de ses collègues socialiste et écologiste de Paris, Sylvie Wieviorka et Véronique Dubarry, au coude à coude lors des 6e Etats généraux des usagers de substances licites et illicites (Egus), mercredi à Paris.

Sur ces salles de consommation à moindre risque – destinées en priorité aux drogués les plus marginalisés et qui n’ont pas accès au système de santé, soit quelques milliers de personnes en France – « il ne s’agit pas d’idéologie mais de pragmatisme », affirme le Dr Padovani.

Il a rappelé que c’était la droite qui avait fait avancer la réduction des risques en 1987 avec Michèle Barzach (vente libre de seringues) et 1994 avec Simone Veil (produits de substitution aux opiacés).

Ancien président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) de 2002 à 2007, Didier Jayle a même révélé qu’une expérimentation des salles de consommation avait figuré dans le plan gouvernemental sur les drogues 2004-2008 jusqu’à la veille de sa présentation publique.

D’après les exemples internationaux, comme à Vancouver (Canada) ou Bilbao (Espagne), l’ouverture de salles s’est accompagnée d’une baisse de l’insécurité et des nuisances dans le quartier d’implantation. Mais cela a nécessité un consensus pour avoir la coopération de la police et finalement emporter l’adhésion des riverains.

« Dès qu’on ouvre une structure sociale, ça suscite des réticences, à part les crèches, évidemment! Il va falloir aller dans les conseils de quartier et tout expliquer », prévoit Véronique Dubarry (Europe-Ecologie, Paris).

« Même si pour moi pour le principal argument est sanitaire, d’aucuns sont sensibles à la question sécuritaire », reconnaît l’élue du Xe arrondissement, qui comprend les gares de l’Est et du Nord, lieux de consommation notamment par injection.

« Il est évident que la sécurité publique est importante », renchérit Sylvie Wieviorka (PS, 2e arrondissement de Paris). Elle raconte comment l’ouverture d’un centre de soins pour toxicomanes aux Halles avait provoqué des réticences, levées par un travail de liaison avec le commissariat de quartier et des compromis avec les habitants, comme la fermeture du centre le mercredi, « jour des enfants » pour contrer leur « crainte irrationnelle ».

Pour le directeur d’Asud (réduction des risques parmi les usagers de drogues), Fabrice Olivet, « l’opposition entre usagers et riverains est totalement artificielle: tout le monde a intérêt à un environnement calme ».

Pour ouvrir des salles de consommation, « le simple argument sanitaire et prouvé scientifiquement (par l’Inserm, ndlr) est malheureusement inefficace parce que le citoyen moyen ne se sent pas concerné, même s’il consomme par ailleurs de la drogue », explique M. Olivet.

La violence sur les scènes ouvertes, c’est-à-dire la vente et la consommation dans un lieu public, « les riverains en sont spectateurs et c’est insupportable, mais les premières victimes sont les usagers », souligne le directeur d’Asud, assumant des propos « politiquement incorrects ».

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit