Anorexie : il faut agir vite et en famille

En France, l’anorexie toucherait plus de 40 000 adolescents (des filles à 90 % ). C’est une maladie « mentale » grave, mortelle dans 20 % des cas, dont le diagnostic est souvent posé tardivement. C’est pourquoi la Haute Autorité de santé (HAS) vient d’émettre des recommandations à son sujet. Le but est de sensibiliser à la fois les professionnels de santé et les familles pour que les jeunes concernés soient rapidement pris en charge et pour leur éviter – ainsi qu’à leurs parents – un « parcours d’errance » très traumatisant. « Nous avons constaté que les professionnels de santé manquaient de repères sur cette pathologie, que les soins étaient désorganisés, la prise en charge parfois inadaptée et la filière de soins mal identifiée », a expliqué à la presse le professeur Jean-Luc Vénisse, chef de service d’addictologie au CHU de Nantes, l’un des auteurs de ces recommandations. « Il y a une grande méconnaissance de l’anorexie par les professionnels de santé et par le grand public », a ajouté Christine Chiquet, la présidente de la Fédération nationale des associations sur les troubles du comportement alimentaire. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit