Les pertes vaginales, comme une « salive » intime

Comme la bouche, le vagin est un environnement naturellement humide. Il est donc tout à fait normal qu’il émette des pertes plus ou moins importantes. Et comme par ailleurs il est aussi un organe cible des hormones, il subit leurs influences tout au long du cycle menstruel. Les pertes vaginales donc, sont généralement physiologiques. L’important est qu’elles ne tachent pas, qu’elles restent blanches et qu’elles soient inodores. Lire la suite

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit